Blog, Nouveautés

Conférence – Transformer le monde de l’intérieur

Don Mariano Fazio nous invite dans son dernier ouvrage publié aux Editions Boleine à transformer le monde de l’intérieur. Il s’agit véritablement de donner aux laïcs des clés pour prendre toute leur place dans la société. L’auteur a donné une lumineuse conférence à Paris, place de la Sorbonne, début septembre, lors du lancement de son livre, Transformer le monde de l’intérieur.

Don Mariano Fazio est prêtre, historien et philosophe. Il a publié de nombreux ouvrages sur le processus de sécularisation, parmi lesquels nous pouvons citer Histoire des idées contemporaines, Intellectuels dans la cité (Berdiaeff – Gilson – Mounier – Maritain) et A César ce qui est à César

Retour sur une soirée inspirante.

L’auteur nous a donné les clés pour nous transformer profondément. Cette transformation ne peut passer que par l’Amour. Dieu a créé le monde parce qu’il l’aimait. « Il était très satisfait de Son œuvre », nous a précisé avec une pointe d’humour Mariano Fazio. 

Parlons bien, parlons concrètement ! Quels sont les fondements de la transformation ? Il faut commencer par nous-même, par nous christianiser nous-même. Pour cela, nous avons besoin d’une vie spirituelle, d’une formation doctrinale pour bien connaître notre Foi et ainsi la transmettre correctement, pour défendre la vie de la conception à la fin, pour le bien commun, pour une économie au service de tous.

Don Mariano Fazio nous livre six clés indispensables :

1/ Aimer le monde dans lequel nous vivons. Pas celui d’il y a 100 ans ou d’il y a 20 ans, mais bien celui d’aujourd’hui. Il cite Chesterton pour illustrer ses propos : « Les hommes n’ont pas aimé Rome parce qu’elle était grande : elle fut grande parce qu’ils l’avaient aimée » (Orthodoxie).

2/ Etre optimiste… sans être naïf sur le monde actuel, précise Don Mariano Fazio! Pour être optimiste, il faut avoir confiance dans l’humain, et faire confiance à la grâce de Dieu, souligne-t-il encore.

3/ Mieux connaître le monde. Cela sous-entend qu’il faut connaître la culture contemporaine. Sans cette connaissance, le monde ne peut pas être transformé. Don Mariano nous a rappelé les maux de nos sociétés contemporaines : l’individualisme, le relativisme, le transhumanisme et l’hédonisme.

4/ Avoir une unité de vie : cohérence entre ce que l’on croit et ce que l’on vit. A travers l’exemple, on peut changer beaucoup de choses. C’est ce qui attire le plus. Et c’est une manière d’évangéliser.

5/ Avoir du prestige parmi nos pairs. Cela sans forme de vanité. Avoir plus d’influence pour transformer le monde. Chacun à son niveau. Le but de cette démarche est de mettre le Christ au sommet des activités humaines.

6/ Adopter un style évangélique : évangéliser doit aussi nous permettre d’être à l’écoute des autres, être dans la miséricorde, l’empathie, savoir donner du temps aux autres. Avoir une capacité de dialogue nous rend humble. On peut apprendre beaucoup des autres, comme le souligne Don Mariano Fazio. 

« Le message chrétien peut être identifié par la Vérité, la Beauté, la Clarté. Il manque simplement des personnes pour transformer le monde », conclut mgr Fazio.